Le geste de réflexion est un geste spécifique. Il nécessite un retour aux acquis pour aller chercher la loi, c’est à dire mon référent qui va me permettre de préparer une justification. C’est un geste particulier parce qu’il gère les transferts. La loi, c’est la structure qu’on va transférer. Ces lois peuvent être anciennes ou immédiates (dans la consigne elle même). Mais attention ! Souvent la personne cherche à comprendre, or réfléchir n’implique pas forcément la compréhension. C’est un geste à lui seul : il n’y a pas de liens à faire, juste à chercher ce que tu instaures comme loi et ce que tu vas confronter à cette loi.
Témoignagess de jeunes ayant participé à des stages de prérentrée.
Lettre-dIF-n°90