La rencontre de Christiane Pebrel avec l’homme Antoine de La Garanderie , puis le début de l’histoire des IF.
Description des composantes du moteur intérieur de la pensée d’Antoine de La Garanderie depuis son refus de la théorie du don jusqu’à la nécessité de faire émerger le sens dans tous les aspects de la vie à travers ses dimensions expérimentaliste, critique, éthique et théologique.
Béatrice Glickmann raconte sa rencontre avec la Gestion mentale et avec Antoine de La Garanderie, où l’humain est au cœur de l’action du maître.
Une rencontre entre des jeunes et Antoine de La Garanderie où ce dernier manifesta sa très grande empathie avec eux.
Armelle Géninet présente ce qui l’a séduite chez Antoine de La Garanderie : une insatiable curiosité des processus mentaux, les découvertes de la structure logique des concepts et de l’importance des projets de sens. Elle admire tout ce qui peut modifier le regard des enseignants sur leur métier.
Anne Ryon remercie Antoine de La Garanderie pour la découverte qu’il lui a permis de faire dans son activité de pédogogue.
Guy Sonnois après avoir évoqqué ce que la Gestion mentale n’est pas, montre qu’elle donne sens aux apprentissages, ce que l’école a du mal à proposer.
Une semaine à Ampoigné en Formations avec Antoine de La Garanderie : délicieux souvenir.
Joëlle Murgia raconte sa surprise de découvrir en Antoine de La Garanderie un être profond mais simple et chaleureux.
Lettre-dIF-n°103