Accéder au sens par tous ses sens, accéder au temps en parcourant l’espace dans une approche concrète ; être acteur dans une démarche de découverte du monde, pour le rendre intelligible ; voici entre autres, ce que permettent les activités du service du patrimoine.
Hommage à Michèle Verneyre, qui a transmis la Gestion mentale dans de nombreux milieux (Mafpen, Université de Montpellier) et a croisé les démarches innovantes au service des apprenants. (On lui doit le dialogue pédagogique sur les stratégies de réussite permettant leur transfert; des liens avec la Programmation NeuroLinguistique PNL, les neurosciences…)
Définition du concept de perception et son évolution dans les travaux d’Antoine de la Garanderie.
Explication lumineuse de la règle de l’accord du participe passé avec être et avoir, en tenant compte des cadres de temps et d’espace pour comprendre l’orthographe.
Michelle Luciani, enseignante de français, apporte une autre piste pour nourrir le sens d’explication de l’accord du participe passé en partant de la structure de la phrase dans la langue française.
Exemple de l‘origine de l’incompréhension de la règle de l’accord du participe passé avec être et avoir, en tenant compte des cadres de temps et d’espace pour comprendre l’orthographe.
Explication historique (remontant au Moyen-âge) de la règle d’accord du participe passé, Les évoqués de réalité (P1) peuvent fournir le sens de l’accord.
La pince de crabe désigne un geste ergonomique : celui de la tenue du crayon pour écrire. Elle permet au poignet d’être souple, et rend le mouvement d’écriture fluide. A transmettre à l’enfant avant deux ans.
Lettre-dIF-n°97